KARST, la dimension cassée - juin 2017

Retour sur le projet artistique mené avec les classes à horaires aménagés musique et danse (CHAM-CHAD) du collège Anita Conti de Lorient, en partenariat avec le conservatoire.

JPEG - 30.4 ko

En parallèle de leur exposition à la galerie du Faouëdic, KARST, la dimension cassée, 6 des artistes de l’association Multi-Prises sont intervenus auprès des classes à horaires aménagés (CHAM-CHAD) du collège Anita Conti de Lorient. Un projet artistique de 4 mois (mars-juin) en partenariat avec la ville et le Conservatoire de Lorient.

  • LUNDI 19 juin 2017 - Psapha

D’une architecture, interpréter les rythmes. De volumes, déduire des jeux d’intensité. S’inspirer des matières, de leurs textures, pour associer les timbres des instruments. Laisser une place au hasard, à l’inattendu.

Nous nous sommes laissé entraîner par ce jeu de correspondance entre visuel et sonore, jusqu’à lire notre environnement immédiat comme une partition.

Ou bien, pour reprendre, comme une invitation, les mots du poète : « l’œil écoute … »

  • MARDI 20 juin 2017 – Le Passage

Embarquez dans KARST et devenez passager de la dimension cassée !

Tel le chemin initiatique du Petit Poucet ponctué de cailloux semés, les duos musique/danse - relief vivant de la matière inerte ; le dehors du dedans - traçant le fil d’Ariane tout au long du parcours comme des « sculptures » vivantes et sonores pensées in-situ.

De la lumière à l’obscurité ; de la surface aux profondeurs, laissez-vous guider par les duos passeurs…

6 septembre 2017 :

Les 19 et 20 juin dernier, après plus de 4 mois de travail, plusieurs groupes CHAM/CHAD ont collaboré, avec le collectif artistique MULTI-PRISES et dans le cadre de l’exposition « KARST ou la dimension cassée », à une aventure artistique originale dont l’issue s’est concrétisée par une installation immersive qui a métamorphosé la Galerie du Faouëdic.

Ce sont plus de 50 élèves qui ont rendu « vivante » la matière, grâce à leurs créations issues de quatre ateliers différents encadrés par cinq enseignants CHAM/CHAD et sept artistes du collectif.

Pour retrouver en intégralité les performances des élèves CHAM et CHAD lors de l’expo KARST des ainsi que le magnifique livret édité à cette occasion, cliquer ici.

20 juin 2017 :

Hier et aujourd’hui, performances artistiques de groupes CHAM et CHAD à la Galerie du Faouëdic avec le collectif artistique MULTI-PRISES dans le cadre de l’exposition « KARST ou la dimension cassée », installation immersive.

Pour plus d’infos sur cette expérience inédite, quelques liens :
- Invitation-Performances CHAM et CHAMD
- Vidéo #1 : « Les élève découvrent le chantier de Karst »
- Vidéo #2 : « Les élèves en action dans les jardins du Grand Théâtre de Lorient »
- Blog du collectif-Carnet de bord

15 mai 2017 :

Après les quatre corpus « posés » ça et là autour des bâtiments, le collège poursuit sa route avec le collectif artistique MULTI-PRISES.

Cette fois, ce sont plus de 50 élèves CHAM/CHAD qui collaborent à une aventure artistique originale dont l’issue se concrétisera par une installation immersive qui métamorphosera la Galerie du Faouëdic.

Les élèves rendront « vivante » la matière grâce à leurs créations issues de quatre ateliers différents encadrés par cinq enseignants CHAM/CHAD et sept artistes du collectif. Pour suivre cette expérience, cliquez vers le carnet de bord

Vernissage prévu le vendredi 9 juin à 18h30 et performances artistiques des élèves sur différents temps forts (plus de détail fin mai).

N’hésitez pas à en parler autour de vous. Dépaysement garanti !

Mme PRAZ, prof. d’éduc. musicale

28 mars 2017 : 9h30

Vu dans le Télégramme du 26 mars …

JPEG - 48.2 ko
Des élèves travaillent au conservatoire aux sons qui seront intégrés au projet.

Une exposition d’un nouveau genre, appelée immersive, sera présentée du 9 juin au 23 juillet à la Galerie Faouëdic. C’est le fruit d’une collaboration entre la galerie, le collectif Multi-prises (association d’artistes muti-disciplinaires), le Conservatoire et les élèves des classes aux horaires aménagés musique et danse du collège Anita-Conti (Cham et Chad).

Imaginer des sons et danses en duo pour intégrer l’espace

Les plasticiens du collectif ont élaboré des installations sur la thématique des strates géologiques (plusieurs scénographies ont été créées) et les 100 collégiens (de la 6e à la 3e) musiciens et danseurs ont été invités à imaginer des sons et danses en duo pour intégrer l’espace. « C’est une vraie performance », souligne Claire Vergnolle, artiste et membre du collectif.

« Nous leur donnons des visuels ou des mots pour nourrir leur inspiration mais ils sont coauteurs de l’œuvre artistique à part entière », explique Nastasja Duthois, également artiste et membre de Multiprises.

« Le public sera passager les élèves passeurs »

Les élèves feront plusieurs performances physiques à la galerie et leur travail sera intégré, le reste du temps, via des vidéos et bandes sonores. « Le public sera passager et les élèves passeurs tout au long du parcours », s’enthousiasme Nathalie Praz, professeur de musique. C’est la première fois qu’un tel projet mêlant danses, musique, arts plastiques, artistes professionnels et élèves débutants et confirmés est mené. Le plan de la galerie devient le plan de partition des élèves et ils en sont ravis. Margot, élève de 4e se fait leur porte-parole : « Nous sommes fiers : c’est un grand projet ! ».

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/morbihan…